Aller au contenu
❤ Offres de la Saint-Valentin ❤
❤ Offres de la Saint-Valentin ❤
Combien de temps devrait durer l'amour?

Combien de temps devrait durer l'amour?

Il n'existe pas de réponse sexuelle normale. Tout le monde réagit différemment, sexuellement parlant. Il y a autant de réactions sexuelles différentes que de personnes sur cette grande planète muette. Il y a une variation incommensurable dans la façon dont chaque personne apprécie et réagit à l'activité sexuelle. La plupart des rapports sexuels qui ont lieu ne sont, statistiquement, pas très bons.

Vous pourriez être surpris de découvrir que la durée moyenne des rapports sexuels avec pénétration pour un couple d'hétéros est rarement supérieure à cinq minutes. Une enquête récente a estimé que les rapports sexuels vaginaux de plus de dix minutes étaient "trop longs", mais que deux minutes étaient "trop courtes".

Mais cela me fait me demander: jugé par qui ? Je pense qu'il est juste de dire que peu de clients d'Erotes seraient d'accord pour dire qu'un sexe avec pénétration de dix minutes est trop long. La plupart d'entre nous aiment le sexe plus que cela, n'est-ce pas ?

(Il est intéressant de noter que les rapports sexuels non hétéros et non binaires semblent durer plus longtemps selon presque toutes les normes).

La durée de l'activité sexuelle dépend d'un grand nombre de variables. L'âge des participants est un facteur clé. La nouveauté de la relation semble également être un facteur, les relations les plus récentes durent plus longtemps au lit, car les partenaires s'explorent mutuellement. La durée des préliminaires a également un impact sur la durée des rapports sexuels - si vous les considérez séparément, ce qui n'est généralement pas le cas. Le fait que des pauses soient prises ou non pendant l'action, et que de l'alcool ait été consommé, a également son importance, parmi beaucoup d'autres. De plus, les gens ne disent pas nécessairement la vérité sur la durée de leur relation sexuelle et, par gêne, trois minutes peuvent facilement être gonflées à quinze. Toutes ces choses sont normales.

S'il s'agit d'un couplage direct, ces chiffres dépendent largement du participant masculin. Les relations sexuelles ont tendance à dépendre davantage de l'homme pour se produire et se prolonger que de la femme dans un couple hétérosexuel, car l'orgasme de l'homme est traditionnellement, et injustement, la fin de la rencontre. Mais ce n'est pas toujours le cas. Avec l'âge, la capacité à avoir des relations sexuelles devient un fardeau pour les deux partenaires, car il devient plus difficile pour un homme de maintenir une érection, et plus difficile pour une femme de rester lubrifiée.

Il est également possible qu'à uncertain stade de la procédure, l'un des partenaires ou les deux se désengagent, voire s'ennuient, et que le sexe passe de l'agréable au douloureux ou à l'inconfortable. La question n'est alors plus de savoir combien de temps l'un des partenaires peut tenir avant l'orgasme, mais combien de temps l'un des partenaires peut tolérer cette gêne. Rien de tout cela ne permet d'avoir des rapports sexuels agréables.

Ce problème est ensuite aggravé. Il se peut qu'il atteigne l'orgasme trop tôt ou trop lentement pour maintenir son érection et son excitation. Le fait est que le sexe est difficile, et que sa durée est manifestement une faible échelle de sa capacité à satisfaire. Un orgasme trop précoce, et un partenaire restera insatisfait. Trop longtemps, et le partenaire pourrait cesser d'en profiter. Tout cela implique qu'il existe une sorte de règle d'or, une quantité parfaite pour avoir des relations sexuelles. Mais comme chacun vit ses réactions sexuelles différemment, comment peut-il en être ainsi ?

L'astuce n'est pas dans la capacité sexuelle, mais dans une sorte de négociation non verbale, au fil du temps. Tous ces points interfèrent avec la question: combien de temps les rapports sexuels doivent-ils durer ? Si l'on part du principe que les rapports sexuels doivent être agréables pour tous les participants, la durée des rapports est déterminée par ces derniers et eux seuls. Étant donné que la réponse sexuelle de chacun est entièrement idiosyncrasique, la question n'est pas une question de durée, mais de compatibilité.

Il n'y a pas de réponse claire et définitive à la question de la durée appropriée de l'activité sexuelle, il n'est donc pas possible de prescrire un montant. Il s'agit plutôt d'une équation algébrique, où nous connaissons les variables mais pas les valeurs spécifiques. C'est à la communication des participants de s'entendre, souvent sans le dire, sur la durée de l'activité sexuelle et sur sa durée. Pour la plupart d'entre nous, ce processus est une évolution, l'accord se fait au fil du temps. Mais pour d'autres, il est nécessaire de parler et de discuter de ces questions. Il peut être nécessaire de faire la négociation verbalement.

La communication est l'opium du sexe. En parlant avec un partenaire, vous finirez par être satisfait, que vous souhaitiez des rapports sexuels plus longs ou plus courts.

Avez-vous besoin d'inspiration?

sextoys
lingerie
Pharmacie
BDSM
Article précédent Pourquoi les hommes paient-ils pour le sexe ?
Article suivant Pourquoi se masturber sainement?